Les zèbres

Publié le

 

Tu es cerné par les zèbres.

Au XXIème siècle étaient surnommés zèbres les personnes ayant un coefficient intellectuel bien supérieur à la moyenne. A l'époque, ils étaient stigmatisés quand on les avait démasqués. C'était des êtres ou trop sensibles, ou trop agités, qui pensaient trop, qui percevaient trop. Ils avaient du mal à s'intégrer socialement. Ils étaient attirés par d'autres zèbres et formaient des troupeaux marginaux. On les pensait peu nombreux. Et ceux qui ne savaient pas qu'ils en étaient se sentaient étrangers au monde, en souffraient et subissaient sans comprendre.
Aujourd'hui, tu es cerné par les zèbres.
Mais tu es seul. Et c'est toi qui ne comprends plus rien. Tu es le dernier de ta race.
Tu te souviens de ce temps où ranger les gens dans des cases était rassurant, tu te souviens comme la normalité établie par les hautes instances dites des médias te permettait une réflexion minimale. Oui, tu étais de ceux qui consommaient l'information béatement et qui râlaient après l'humanité défaillante tout en conduisant ton quatre roues motrices producteur massif d'émissions de CO2.
Comme il devait être bon d'avoir des certitudes.

L'Ancien monde est mort. Tu es arrivé au bout. Tu l'as usé, sali, tu en as sucé toute la moelle. Il te l'a fait payer. Il t'a craché dessus et t'a asservi. Tu as eu soif et tu as massacré les tiens pour ne pas mourir desséché.
Ceux qui restent, ce sont tes descendants, ta création ultime. Ce sont les zèbres. Non pas ceux qui étaient sous antidépresseurs, ni ceux qui ont participé à l'élaboration de la bombe atomique. Non. Pas ceux du siècle dernier. Les zèbres d'aujourd'hui sont décharnés, leur ouverture vers le ciel est illimitée et leur savoir est omniscient. Et mieux encore, les zèbres pensent. De cette pensée qui t'a échappée.
L'Intelligence Artificielle conduira désormais seule le monde.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article